ASBL Las Passistas del Norte

Numéro d'entreprise: 0635965553

© 2014 Samba Shine created with Wix.com

L'histoire de la Samba

December 12, 2016

 

Le genre musical de la Samba est né dans les favelas (bidonvilles) de Rio de Janeiro au début du 20ème siècle. C’est au moment de l’abolition de l’esclavage que d’anciens esclaves africains arrivent en masse à Rio pour trouver du travail. Avec eux, ils amènent leurs percussions et leurs danses. La Samba est alors un mélange de tams-tams (les batuque) et de violes portugaises (sorte de guitares). Cette Samba, appelée « Samba de morro » détrôna la Samba de roda (venant de Bahia) et finit par devenir la « Samba » tout court.  D’abord considérée comme obscène et brutale,  elle deviendra la musique du carnaval vers 1930.

 

Les carnavals de Rio étaient à la base populaires et complètement désorganisés. Ils consistaient principalement en de petits groupes de personnes qui jetaient des liquides et des poudres dans la rue. Ces manifestations populaires étaient nommées les « entrudo ».  Après l’indépendance du Brésil en 1822, la bourgeoise commence à être très dérangée par ces manifestations qui venaient des traditions portugaises. Ils reprennent alors les influences françaises carnavalesques pour organiser des défilés de petits groupes de personnes déguisés en ducs, princesses, rois etc. On appelle ces groupes les « blocos ». Rapidement, ces défilés prennent de l’ampleur et se transforment en compétitions. La première compétition date de 1932 et ce fut Mangueira (une des écoles les plus connues actuellement) qui remporta la victoire.

 

Il faudra attendre 1961 pour que les chants soient ajoutés à la rythmique des percussions, ce qui donnera naissance aux Sambas à thème (Samba do enredo) qui sont aujourd’hui l’essence du carnaval.

 

La Samba traditionnelle, Samba Batucada, a vu naître de nombreux sous-genres comme la Samba Reggae influencée par les rythmes jamaïcains, la Bossa Nova influencée par le jazz, la Samba Funk influencée par le funk et le hip-hop.

 

Au niveau de la danse, la Samba dansée au carnaval s’appelle la « Samba No Pé » ce qui veut dire littéralement « la Samba des pieds ». Son nom est caractéristique de la danse où des mouvements de pieds et de hanches s’enchaînent très rapidement. La danse combine deux influences : une influence africaine pour les mouvements du bas du corps ainsi qu’une influence plus bourgeoise pour les mouvements de bras et la posture du buste. Ainsi, la Samba No Pé se veut énergique et très déhanchée au niveau des membres inférieurs mais élégante et souple dans la partie supérieure du corps. 

Please reload

Post à l'affiche

Préparation pour être Destaque au Carnaval de Rio

July 3, 2019

1/4
Please reload

Posts récents

July 16, 2019

Please reload

Archive
Please reload

Chercher par tag
Please reload

Suivez-nous
  • Samba Shine Instagram
  • Icône de l'application Facebook