ASBL Las Passistas del Norte

Numéro d'entreprise: 0635965553

© 2014 Samba Shine created with Wix.com

Rio jour 3: Samba é alegria

July 3, 2019

Une journée de plus dans la Cidade Maravilhosa (= "la cité merveilleuse" le petit nom affectueux de Rio).

 

Si je dois retenir une seule chose de la journée, c'est cette phrase de Laiza Bastos (directrice des Passistas de Imperio da Tijuca): Samba é alegria => La Samba, c'est la joie. 
C'est ça que j'aime dans cette danse. 

La Samba respire la joie de vivre que l'on souhaite partager à tous!

 

Mais revenons au début de la journée car vous allez bien rigoler :-D

 

Début de journée, 9H30 à la plage.

Bien sûr, on fait un petit détour par le stand de agua de coco!

 

Soleil, vagues, bikini, agua de coco.. jusque là tout va bien.

 

Ma colocataire et moi, on affiche fièrement les couleurs du drapeau brésilien de nos kangas (paréos) en guise de serviette de bain (ici personne n'utilise un essui car essui = touriste). 

 

Et puis... deux vagues énormes ont réussi à arriver jusqu'à nous et à se refermer sur... TOUTES nos affaires! Y compris nos téléphones, nos vêtements, nos noix de coco...

Au soir on en rigole mais sur le moment, pas tellement :p 
Je suis donc rentrée à l'appartement vêtue seulement de mon bikini en portant toutes mes affaires trempées et pleines de sable. 
Définitivement, les vagues brésiliennes n'ont rien avoir avec les vagues que je connais!

 

Après 15 minutes passées à enlever le sable de toutes mes affaires dans la douche. 
Je peux enfin me laver et me préparer pour les workshops du jour.

Mais avant ça, c'est l'heure du lunch avec le fils d'un ami qui s'avère être historien et qui m'aide également à régler mon problème de téléphone. La magie de la communication: en 5 minutes mon problème est réglé. En mangeant, il m'en apprend plus sur l'histoire des écoles de Samba. Un savoir tellement précieux qui ne peut s'acquérir qu'en parlant avec les cariocas.

 

C'est déjà l'heure des workshops.

Le premier workshop porte sur l'histoire de la Samba.

Tout le monde écoute religieusement Gabriel Castro, directeur des Passistas pour Vila Isabel et Imperio da Tijuca.

On en apprend davantage sur l'histoire de l'esclavage au Brésil qui a mené au développement de la Samba, la différence entre un show de Passista et de Mulata, l'apport de Carmen Miranda pour faire connaître la culture brésilienne au monde entier, ...

J'ai toujours mis un point d'honneur à faire connaitre cette histoire à mes élèves.

Je rentrerai donc avec encore davantage de choses à raconter.

 

Nous enchaînons avec plusieurs cours de Samba No Pé, tous aussi incroyables les uns que les autres mais celui qui me marque le plus est celui de Laiza Bastos (directrice des Passistas de Imperio da Tijuca). Sa joie de danser la Samba est tellement contagieuse qu'elle m'en donne la chair de poule.

Elle finira son cours en disant: La Samba est la danse la plus démocratique au monde.

Tout le monde peut la danser. Que l'on soit mince, gros, moche, beau, blanc, noir ou rose à petits pois verts, l'important est la joie que l'on transmet à travers la Samba.

Elle nous fait faire l'exercice de devoir danser pour faire sourire les autres élèves chargés de nous regarder le plus sérieusement du monde.

Quand vient mon tour de faire la spectatrice sérieuse, c'est tout simplement impossible car je suis déjà aux anges!

 

La journée s'achève à Rio, et en contemplant la ville depuis le Centro Coreografico da Tijuca, mon coeur danse la Samba...

 

Até amanha amigos <3 

Please reload

Post à l'affiche

Préparation pour être Destaque au Carnaval de Rio

July 3, 2019

1/4
Please reload

Posts récents

July 16, 2019

Please reload

Archive
Please reload

Chercher par tag