top of page

Rio jour 2: Travail de l’enredo avec O Muso de Imperio da Tijuca

Rio jour 2: Travail de l’enredo avec O Muso de Imperio da Tijuca

Lever aux aurores pour nous en ce deuxième jour à Rio (5:30, ça pique un peu) grâce à notre petite dernière. Après une vaine tentative de la rendormir nous décidons de nous lever et de profiter de la journée. Au vu des coups de soleil de toute la famille, on se rend vite a l'évidence que la plage ne sera pas une option et la piscine, encore moins. Tout d’un coup, je me rappelle qu’on est dimanche et qu'à Ipanema il y a un marché très sympa : Feria Hippie Ipanema. Un Uber plus tard, nous voilà donc en direction de ce marché.

Lorsqu’on arrive au marché vers 8:00, les artisans et vendeurs sont encore en train de s’installer et on profite de cette ambiance sereine et joyeuse en admirant les peintures, les vêtements, les sacs, les bijoux etc. C’est sur ce marché que j’ai acheté une gigantesque peinture des favelas il y a 5 ans a Léon Martins qui orne toujours le mur de ma salle à manger. Au détour d'un stand, je reconnais de loin son style caractéristique et on s'arrête admirer ses toiles actuelles en lui expliquant tant bien que mal avec notre peu de portugais que nous avons une de ses peintures depuis 5 ans dans notre maison. Pour les amateurs de peinture, ce marché regorge d’artistes talentueux et je me verrais bien ramener toutes leurs toiles mais je n’ai pas assez de murs chez moi pour les exposer… jugez plutôt !




On déguste ensuite d’abord une puis deux et finalement trois aguas de coco fraîches car tout le monde apprécie y compris les petites. Ça amusé beaucoup le monsieur qui les vend qu’on fasse des allers-retours pour lui en redemander.




Après avoir bien profité du marché, on pousse la balade jusqu'à la praia de Ipanema où on voit que certains ont dû faire la fête bien tard et sont encore un peu dans un état improbable.




Nous rentrons ensuite rapidement pour pouvoir attraper quelque chose à manger car je dois partir pour un workshop avec Gato de Salto, un professeur brésilien qui vit en Autriche et qui est Muso pour Imperio da Tijuca cette année. Vous avez bien lu “Muso” et vous vous dites sans doute qu’on dit “Musa” pour désigner les muses qui dansent devant les chars dans de luxueux et splendides costumes? Et bien cette année Gato de Salto a été choisi pour être Muso et promouvoir ainsi la diversité tout en luttant contre l’homophobie. Je trouve ça magnifique de voir que le carnaval de Rio devient de plus en plus inclusif. Une fois mes petites chéries nourries et endormies pour leur sieste, je fonce au workshop qui se donne à la Casa de Jimmy, un célèbre studio de danse de Rio.




Je retrouve Mishel Jemma, professeur australienne et mon mentor, qui m'accueille à l'entrée. C’est tellement un bonheur de la retrouver après 5 ans! Un gros câlin plus tard je fais la connaissance des autres danseuses qui défileront avec moi vendredi et je salue o Gato de Salto. C’est un excellent danseur qui a une connaissance technique vaste et qui dégage beaucoup de sensualité toute en elegance. Nous discutons un peu et j’en profite pour lui demander s’il serait intéressé de venir donner cours en Belgique pour les 10 ans de Samba Shine et il fit qu’il en serait ravi d'autant qu’il a toujours pensé visiter la Belgique mais qu’il ne connaissait personne pour l'accueillir. Donc BREAKING NEWS: en mai nous aurons l’honneur de le recevoir pour fêter nos 10 ans d'existence 🤩 A ne pas rater. Nous passons 2 heures avec lui et il nous enseigne a la fois tous ses trucs pour rendre notre Samba meilleure mais aussi, il décortiqué avec nous l’enredo de notre école et nous suggère des idées de mouvement pour accompagner les paroles. Une préparation parfaite pour vendredi !




En rentrant, nous décidons d'aller boire un verre a la plage car il fait suffisamment couvert pour ne pas risquer d’aggraver nos coups de soleil et nous avons la chance de trouver un petit bar où un concert commence. On profite de la musique qui balaie le répertoire brésilien avec beaucoup de groove. Je danse avec mes petites puces qui sont ravies tout en dégustant une Caïpirinha avec mon amoureux. Je vous poste des vidéos du concert sur Insta pour le plaisir de vos oreilles.



Après ça, on rejoint Katia et Emilia (2 danseuses de Samba Shine pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore) pour le souper. Quelle joie de les voir ici, je suis émue de les voir et tellement heureuse de vivre cela !




Après avoir couché les filles, mon amoureux m'encourage gentiment à aller danser à un pagode avec Katia, Emilia et Val (aussi danseuse de Samba Shine) alors que je sens une énorme fatigue me gagner. Mais bon, on ne vit qu’une fois ! Je me mets un bon coup de pied aux fesses, une robe et je repars. Au bar, on rencontre Pascal et Jasmine de Batuqueria (groupe de percussions brésiliennes à Bruxelles) et on s'assoit avec eux pour profiter de la soirée. Les filles et moi nous dansons avec une joie immense, les pieds nus sur le sol mouillé à cause de la pluie en profitant d'être ici ensemble a baigner dans cette merveilleuse culture de la Samba.  Je vous poste aussi une vidéo sur Insta. Je me couche la tête pleine de musique et mon cœur danse encore alors que mes yeux se ferment.




A demain pour de nouvelles aventures !

留言


Post à l'affiche
Posts récents
Archive
Chercher par tag
Suivez-nous
  • Samba Shine Instagram
  • Icône de l'application Facebook
bottom of page